• 3 Dweaving Dsc02719Bis
  • Korlam P1080994
  • 3D Weaving
  • Korlam
145251 S 1 Fedu

Industrie bois & ameublement

La seconde transformation du bois est une composante essentielle et génératrice de la valeur ajouté la plus importante au sein d’une filière complète partant de l’exploitation de la matière première bois, en passant par leur transformation, jusqu’à la distribution des produits finaux.

En dehors de la seconde transformation du bois, on distingue les étapes suivantes :

Les forêts et l’exploitation forestière : l’exploitation du bois vise à obtenir la matière première brute qui servira par la suite (troncs non sciés, petits bois ronds).

Premièrement, la matière première brute, le bois, est transformée en produits semi-finis qui lors d’un stade ultérieur seront retravaillés ou distribués par les entreprises de négoce du bois. Cette étape reprend les activités telles que le sciage, le rabotage et le séchage du bois ainsi que la production de placage (très fine feuille de bois obtenue par le tranchage ou le déroulage du bois). C’est en Wallonie que ce secteur est proportionnellement le plus représenté (étant donné la disponibilité de la matière première) alors que seconde transformation du bois est la plus importante en Flandre.

La distribution est différente selon le produit. Une partie de la production de bois sciés et des panneaux est écoulée par d’autres composantes de la filière bois : la construction, le commerce du bois et les magasins de bricolage. Le secteur du transport et les différents autres secteurs sont preneurs des emballages en bois comme les caisses et les palettes. Les meubles sont vendus par des commerçants spécialisés en meubles (grossistes ou petits commerces) . Pour les autres produits finis (cadres, moulures, brosses et pinceaux,…) le consommateur peut les trouver dans les grandes et petites surfaces ou chez les détaillants. L’industrie du papier utilise le bois qui étant donné sa qualité ne peu pas être destiné à la transformation.

Le bois oxygène!

Pendant leur croissance, les arbres absorbent le carbone, d’une part, et rejettent de l’oxygène durant ce processus, d’autre part. En outre, le carbone reste stocké durant toute la durée de vie des futurs produits en bois, également après réutilisation et recyclage. Bref : en utilisant plus de bois, on contribue à un meilleur climat. De plus, l’utilisation du bois donne au figuré également de l’oxygène à l’économie, à la créativité, à la gestion durable des forêts, en un mot : à notre avenir.

En savoir plus sur les avantages de l’utilisation de bois et des produits en bois ?

 www.leboisoxygene.be