Les Accords de branche dans l’industrie du bois, de l’ameublement et du textile

Une action constante pour plus d’efficacité énergétique et la réduction des émissions de CO2

Accord de branche de 1ère génération (2004-2012)

Fotolia 53777923 S

En juin 2005, Fedustria Wallonie signait avec la Région wallonne une première déclaration d’intention en vue de conclure un accord de branche. Ces accords volontaires visaient à créer une dynamique positive pour amener les entreprises d’un secteur industriel à améliorer ensemble leur efficience énergétique et à agir en faveur de la réduction des gaz à effet de serre. En échange des efforts supplémentaires consentis par les entreprises, la Région encourageait cet engagement par différentes mesures concrètes (aide à l’audit, système de réduction sur certaines charges énergétiques, etc.).  L’accord de branche a été réalisé suivant quatre grandes étapes :

  • signature d'une déclaration d'intention avec la fédération ;
  • réalisation d'audits au sein des entreprises afin d'identifier le potentiel d'économie et préparation de plans de réduction des émissions de gaz à effet de serre et/ou d'amélioration de l'efficacité énergétique ;
  • élaboration proprement dite de l'accord de branche déterminant les objectifs chiffrés du secteur et sa signature ; 
  • chaque entreprise met en oeuvre les efforts identifiés et déclare annuellement ses performances, certifiées par un réviseur, à Fedustria qui consolide les données et les présente au Comité directeur de l’accord de branche. Un rapport sectoriel est publié chaque année. 
Graph Accordbranche

La réussite de l’accord qui s’est mesurée par l'atteinte des objectifs sectoriels vérifiés de manière indépendante s’est révélée payante. Non seulement de plus en plus d’entreprises du secteur rejoignaient l’accord de branche de Fedustria Wallonie, mais les progrès étaient également manifestes.  Fin 2012, les entreprises du textile du bois et ameublement avaient largement dépassé leurs objectifs an affichant une amélioration de l’efficience énergétique de 14,9% et une diminution spécifique des émissions de gaz à effet de serre de 13,9% (objectif IEE de 7,10% et IGES de 7,20%).

A titre d'exemple, compte tenu de leur production et de leur consommation de 2012, ces entreprises avaient ainsi économisé 75,8 GWh primaires sur l’année par rapport à leurs performances énergétiques initiales de 2003, l’équivalent de la consommation résidentielle de 3.680 ménages wallons. 

Il est à noter que le secteur industriel est le seul à diminuer structurellement ses consommations depuis 2002 à contrario du tertiaire, du résidentiel et du transport (extrait du bilan énergétique wallon).

Plus d’information: http://energie.wallonie.be/fr/... 

Quelques membres en lumière

Iwan Simonis : http://energie.wallonie.be/ser... (p.11)

Spanolux : https://www.youtube.com/watch?v=vIOBQ8LdmmY

Nekto : http://energie.wallonie.be/fr/...

Accord de branche de 2ème génération (2013-2020)

Graph Accordbranche2C
Graph Accordbranche3C

Fort de ce succès, des AdB de 2ème génération ont été développés et approfondis pour y inclure un volet relatif aux énergies renouvelables et aux émissions engendrées au-delà du simple périmètre de l’entreprise. Les accords de branche de seconde génération qui sont conclus jusque fin 2020 regroupent actuellement 18 entreprises de secteurs textiles, bois et ameublement (+ de 1900 travailleurs). À noter que beaucoup de ces entreprises ont développé des investissements en énergie renouvelable qui représentent au global +/- 50% de la consommation d’énergie finale du groupe en AdB. 

En 2015 L’indice d’amélioration en efficience énergétique AEE pour le secteur s’élevait à 11,46% en 2015 et l’indice d’amélioration en émissions de CO2 ACO2 s’élève à 9,62% par rapport à 2005. Le montant des investissements en matière d’efficience énergétique se montait en 2015 à environ 2.104.933 €.

Les entreprises engagées dans cette démarche citoyenne sont : Spanolux, Sioen Industries, Beaulieu Technical Textiles, Ideal Fibres & Fabrics Wielsbeke (Berry Yarns), Iwan Simonis, Traitex, Nekto, Utexbel, Heimbach Specialities AG, Belgian Manufacturing, Procotex, AstenJohnson, Atelier Jean Regniers, Stallbois, Atelier du Monceau, Woodlam, Fruytier Scierie, Scierie de Vivy,…

Plus de renseignements : Guy De Muelenaere – 02/528.58.34 – gdem@fedustria.be

Logo Accordbranche