Ennoblissement

Le groupe de produits Ennoblissement textile :

  • lave, blanchit, teint et enduit divers articles textiles (fils, fibres, tapis, articles de bonneterie, articles non-tissés, ...),
  • les rend antisalissants, irrétrécissables, ignifuges, ... et applique des enductions.

L’activité d’ennoblissement textile est soit intégrée dans une entreprise textile, soit exécutée par des sous-traitants indépendants spécialisés (ennoblisseurs à façon). L’ennoblissement textile ajoute de la couleur et des fonctionnalités supplémentaires à un produit textile.

Utexbel F9
Utexbel

Les colorants et la chimie apportent une valeur ajoutée aux produits textiles.

Pour assurer son avenir, l’industrie textile belge a été transformée en une industrie spécialisée à forte intensité de connaissances, loin de la grande production de masse uniforme. Cette spécialisation s’exprime principalement dans l’expansion relativement rapide des textiles techniques, dont la production combine souvent textile et chimie. Ainsi, des textiles de protection sont créés, par exemple pour les ouvriers de production ou les pompiers, en appliquant un revêtement (comme une couche protectrice) sur un tissu. La connaissance assure la bonne composition chimique, la bonne protection. Dans le même temps, la combinaison du textile et de la microélectronique est en train de se développer pour évoluer vers un ‘textile intelligent’. Pour les tissus d’habillement et d’ameublement, les tapis… c’est surtout la couleur qui est appliquée. Ces traitements sont réalisés par les entreprises d’ennoblissement textile.

Environnement et climat

L’utilisation de produits chimiques peut présenter des risques potentiels pour l’homme et l’environnement. Les entreprises d’ennoblissement sont donc constamment à la recherche d’alternatives. En outre, elles doivent se conformer à des règles strictes (notamment la législation européenne sur les produits chimiques REACH) et satisfaire à des conditions d’autorisation sévères.

Il n’est toutefois pas toujours évident de respecter ces normes strictes. Mais le secteur préfère de toute façon que tout soit réglementé au niveau européen. Fedustria suit donc de près les développements (y compris les propositions de restriction) dans le cadre de REACH. Elle participe également activement à la révision des BREF européens. BREF signifie ‘Best available techniques REFerence document’ ou documents de référence sur les meilleures techniques disponibles (MTD). En 2018, le BREF ‘traitement de surface comprenant des solvants organiques’ a été révisé. Fedustria a préconisé, entre autres, une méthode de mesure identique pour le solvant DMF (important pour le revêtement textile en polyuréthane). En 2019 et 2020, le BREF ‘Textiles’ sera révisé, couvrant la quasi-totalité des processus textiles.

Chiffres-clés pour 2019
Nombre d'entreprises (Uniquement les entreprises de 10 travailleurs ou plus) 42 (15 à façon et 27 intégrées)
Nombre de travailleurs 1.180 (650 à façon et 530 intégrées)
Chiffre d'affaires (en mio d'euros) 157
Part du chiffre d'affaires exporté 20 %
Evolution de l'activité en 2019 (en volume) -4,7 %
Part dans la valeur ajoutée totale du secteur textile belge 4 %

Responsable

Eggermont

Bruno Eggermont

Conseiller ennoblissement

Mail
Groupes de produits
Algemene technische voorschriften van de Belgische loonveredelaars – 2010 (233.76 KB)