Textile d'habillement

Le groupe de produits "Textile d'habillement" comprend:

les tissus et étoffes de bonneterie pour 

  • vêtements de sport,
  • vêtements de loisirs,
  • vêtements de pluie,
  • vêtements de nuit,
  • vêtements de travail,
  • sous-vêtements,
  • articles de mode,
  • doublures 

ainsi que les produits finis de bonneterie tels que

  • vêtements pour bébés et enfants,
  • joggings, chandails et autres survêtements,
  • collants, bas, chaussettes,
  • T-shirts
Cette Cette Banner Toulouse Sitting
Cette ®

Spécialisation et consolidation

Le secteur belge des tissus d’habillement a subi une transformation impressionnante ces dernières années, au cours de laquelle la production de tissus classiques a de plus en plus cédé la place à celle de tissus fonctionnels, non seulement d’une haute qualité technique, mais répondant également aux dernières tendances de la mode. Cette conversion s’est accompagnée d’une certaine consolidation. 

Coopération et échange des connaissances au sein d’une chaîne de valeur complexe

Le développement de nouveaux tissus d’habillement se fait souvent en concertation avec les autres acteurs de la chaîne (du textile) d’habillement : les producteurs de fil, les ennoblisseurs (par exemple les teinturiers), les confectionneurs, les blanchisseries, le commerce, le client final. Le tout en étroite collaboration avec les centres de connaissances, les organismes de recherche et d’enseignement, les centres de formation et les autres organisations professionnelles. La coopération entre ces différents acteurs assure des interactions fructueuses.

Via des formations et des séminaires (notamment les Explorations d’horizon Textile d’habillement avec Centexbel, le centre de connaissances et d’innovation pour l’industrie textile, et la fédération de la mode Creamoda), Fedustria donne également aux entreprises du textile d’habillement un aperçu des évolutions en matière d’étiquetage, de labels environnementaux, de certifications, de normes, … dans la branche de l’habillement.

Marchés publics : une plus grande attention accordée aux achats durables

Libeco The Wash Jan 2018 08
Libeco Home

De nombreuses entreprises belges de textile d’habillement ont, directement ou indirectement, les pouvoirs publics comme client final. Dans de nombreux cas, il s’agit de vêtements ou d’équipements destinés à des tâches très spécifiques, faisant en sorte que ceux-ci doivent répondre à certaines exigences techniques et fonctionnelles sévères. Pensons, par exemple, aux vêtements de la police, de l’armée, de la protection civile, des pompiers, …

Dans de tels marchés publics, l’aspect durabilité (par exemple la limitation des flux de déchets, l’écodesign, les possibilités de réutilisation, la facilité de démantèlement, …) joue de plus en plus un rôle.

La nouvelle loi sur les marchés publics est entrée en vigueur en Belgique fin juin 2017. Le 6 décembre 2017,
Fedustria a organisé pour ses membres un séminaire donnant un aperçu des principales lignes directrices de la nouvelle loi, des nouveautés et modifications.

Green Deal Achats circulaires

Decca Img 4126
DECCA Sportsgroup

Le 8 juin 2017, le gouvernement flamand a lancé, avec différents acheteurs (importants) du secteur privé, le ‘Green Deal Circulair Aankopen’ (Green Deal Achats circulaires), un outil permettant de donner, à court terme, une impulsion aux achats circulaires (effectués par les pouvoirs publics et les acheteurs privés). Outre Fedustria, Centexbel et Creamoda, le Cobot (le centre de formation du textile), l’IREC (le centre de formation de la mode et la confection), la FBT (la fédération de l’entretien du textile) et la Hogeschool Gent (École supérieure de Gand) s’y sont également engagés.

Fedustria informera et sensibilisera ses entreprises membres et appuiera le travail de recherche d’experts. Via MoTIV, la plate-forme de coopération rassemblant tous les acteurs de la chaîne de valeur de l’habillement, les acheteurs seront mieux informés et de manière plus ciblée.

Mercosur : mieux vaut pas d’accord commercial qu’un mauvais accord

Les négociations sur un accord commercial avec les quatre membres fondateurs de Mercosur (l’Argentine, le Brésil, le Paraguay et l’Uruguay) se sont accélérées en 2017. Fedustria est partisane d’un accord commercial, mais pas à n’importe quel prix. La fédération plaide en faveur de la suppression totale des droits de douane (les droits d’importation appliqués sur le textile s’élèvent actuellement à 23 % en moyenne en Argentine et au Brésil !) et cela, dans un délai raisonnable. En matière de règles d’origine également, l’UE doit défendre les accords conclus antérieurement en interne au sein de l’UE. L’accord doit, en outre, comprendre des dispositions claires et contraignantes, de sorte que les pays Mercosur ne puissent plus ériger de barrières commerciales.

Deltracon Janu2010 167
Deltracon
Chiffres-clés pour 2017
Tissage Bonneterie
Nombre d'entreprises 11 21
Nombre de travailleurs 1.430 520
Chiffre d'affaires (en mio d'euros) 300 180
Part du chiffre d'affaires exporté 90 % 60 %
Evolution de l'activité en 2017 (en volume) -3 % s.q.
Part dans la valeur ajoutée totale du secteur textile belge 12 % 12 %

Responsable

Van Peteghem

Kris Van Peteghem

Conseiller économique (Flandre)

Mail
Economie