Production de fils

Le groupe de produits "Fils" comprend la préparation et la production de :

  • fils de filaments (polyester PES et polyamide PA),
  • fibres et fils de polyamide PA,
  • polyester PES,
  • polypropylène PP, etc.
  • fils (purs et mélangés) de coton, laine, lin, etc.

Outre des filatures indépendantes, le secteur belge des filatures compte également plusieurs filatures intégrées (qui font partie d’un groupe d’entreprises textiles et qui produisent dans ce cadre des fils pour leurs propres entreprises de tissage).

Les fils constituent une étape intermédiaire indispensable dans la chaîne de valeur des textiles : sans fil, pas de vêtements, de tissus d’ameublement ou de tapis.

Esg Esg Green
European Spinning Group (ESG)

Cotton rules

Au sein de l’industrie textile belge, l’activité de filature constitue un créneau petit mais spécialisé, représentant 2 % environ de l’industrie textile totale. Les principales fibres sont le coton et le polyester, même si un large éventail de fils artificiels et synthétiques est également produit, notamment pour les textiles techniques. La conception sur mesure en concertation avec le client constitue ici un gros atout.

Les filatures de type coton représentent le plus grand groupe dans la production de fils en Belgique (sans l’extrusion).

Économie circulaire

En raison de l’attention de plus en plus grande que portent les consommateurs et les autorités aux produits écologiques et durables, la circularité gagne en importance au sein de la production de fils. Le secteur investit donc fortement dans l’écoconception et mise sur des solutions durables, comme des procédés de teinture consommant peu voire pas d’eau et utilisant moins de colorants et d’énergie.

Différentes possibilités de recyclage donnent également lieu à de nouveaux produits finis écologiques. Des déchets textiles post-consommateur, comme des jeans usagés, servent à fabriquer de nouveaux produits textiles, comme des essuie-mains, de nouveaux jeans, des pulls, de la toile de tente, … ou l’économie circulaire dans la pratique. La production de fils constitue donc une étape intermédiaire nécessaire : les fibres recyclées sont d’abord filées, puis tissées pour confectionner les produits finis contenant des matériaux recyclés. Et comme ceci s’accompagne de nombreux défis techniques, les filatures jouent un rôle très actif dans la recherche en vue de continuer à optimiser les possibilités de recyclage actuelles. 

Chiffres-clés pour 2019
Nombre d'entreprises 5
Nombre de travailleurs 225
Chiffre d'affaires (en mio d'euros) n.d.
Part du chiffre d'affaires exporté 60 %
Evolution de l'activité en 2019 (en volume) n.d.
Part dans la valeur ajoutée totale du secteur textile belge 2 %

Responsable

Van Peteghem

Kris Van Peteghem

Conseiller économique (Flandre)

Mail
Economie