Mise à jour récente

Après le pic de l'été 2021, l'activité est depuis en ‘chute libre’

Bien que la confiance des entreprises ait atteint son plus haut niveau en cinq ans à la mi-2021, elle s'est affaiblie mois après mois au cours du second semestre de 2021. La guerre en Ukraine au début de 2022 a fait chuter la confiance des entreprises dans l'industrie de la transformation du bois, avec heureusement une petite lueur d’espoir en avril.

744 fr large

Evolution du chiffre d'affaires par groupe de produits

En millions d'euros 2020 2021* 21/20*
Panneaux à base de bois 1.555,9 1.933,8 24,3 %
Eléments de construction 913,1 1.194,5 30,8 %
Emballages (e.a. palettes) 405,5 729,8 80,0 %
Autres ouvrages en bois 179,9 198,4 10,3 %
INDUSTRIE DU BOIS ** 3.054,4 4.056,5 32,8 %

* Données provisoires / ** Industrie du bois nace 16.2 / Source : SPF Économie, déclarations TVA

03 CONJHOUT JADIMEX DSC07076 Jadimex

Une forte augmentation du chiffre d'affaires, en partie due à la forte hausse des prix du bois

Le chiffre d'affaires de l'industrie de la transformation du bois a augmenté de pas moins de 32,8 % en 2021 par rapport à 2020. Cela a plus que compensé la perte de chiffre d'affaires enregistrée pendant la première année de la crise du coronavirus (-4,6 % en 2020). Toutefois, cette forte augmentation du chiffre d'affaires inclut l'impact de la forte hausse des prix du bois. Les prix à la production ont augmenté en moyenne de +19,2 %, ce qui a réduit l'augmentation du chiffre d'affaires en volume à 11,4 %.

Le chiffre d'affaires a augmenté dans tous les groupes de produits en 2021. La plus forte augmentation a été enregistrée dans le secteur de l'emballage (principalement les palettes), où le chiffre d'affaires a augmenté de pas moins de 80,0 % ; toutefois, 66,9 % de cette augmentation est due à une hausse des coûts de production. L'augmentation du chiffre d'affaires des panneaux à base de bois (+24,3 %) et des éléments de construction (+30,8 %) doit être mise en parallèle avec une augmentation moyenne des prix de 13,5 %. Les autres activités de transformation du bois ont connu une augmentation du chiffre d'affaires de 10,3 % en 2021 (augmentation des prix à la production +2,2 %).

03 CONJOUT THEUMA Hotel h25xb17 cm 300 dpi Theuma Doors & frames
03 CONJHOUT UNILIN FLOORING PAL1340 S Interior08 Quick-Step, Unilin division flooring

Les exportations sont un important facteur de croissance

Environ 45 % du chiffre d'affaires de l'industrie du bois provient des exportations. 85 % de ces exportations de bois sont destinées au marché de l'UE, qui a connu une hausse de 40,7 % en 2021. Ici aussi, l'effet prix joue un rôle clé. Les livraisons en France, le plus gros marché d'exportation avec une part de 34,7 %, ont augmenté de 48,0 %. Les Pays-Bas (part de 19,7 %) et l'Allemagne (14,6 %) sont les deuxième et troisième marchés les plus importants et ont augmenté respectivement de 28,1 % et 62,7 %.

Alors que les exportations belges de produits du bois ont augmenté de 35,3 % au niveau mondial, l'augmentation des importations a été aussi importante (+35,5 %). La Chine, le plus gros fournisseur de produits du bois de notre pays, a pu augmenter ses livraisons de pas moins de 60,2 %, portant ainsi la part d'importation de la Chine à 34,2 %.

03 CONJHOUT KEULEERS P1000167 Keuleers & Co

Les investissements et l'emploi ont augmenté

En 2021, le taux d'utilisation des capacités de production de l'industrie du bois a atteint le niveau historiquement élevé de 88,8 %. Cela a entraîné une forte augmentation des investissements en 2021 : +45,2 %, pour atteindre 183,4 millions d'euros. L'effet positif sur l'emploi a suivi. Celui-ci a augmenté de 108 travailleurs pour atteindre 7.751 en 2021, soit +1,4 % par rapport à 2020.

03 CONJHOUT Solid International Interieurfoto Ferro Elegance Solid International
03 CONJHOUT Lemahieu Group 5 Lemahieu Group

La guerre en Ukraine assombrit les perspectives

Entre l'été 2021 et le printemps 2022, la situation économique dans le secteur du bois s'est considérablement détériorée. Si à l'été 2021, un certain optimisme régnait encore quant à une poursuite de la reprise économique, celui-ci a été mis à mal après l'été par l'explosion des prix de l'énergie et des matières premières. Et au printemps 2022, l'invasion russe de l'Ukraine a complètement anéanti tout espoir de reprise économique rapide.

Du côté de la demande également, les consommateurs occidentaux ont resserré le cordon de la bourse, car trop de pouvoir d'achat se déverse dans la facture énergétique extrêmement coûteuse. La confiance des consommateurs s'est fortement érodée et ne semble pas vouloir se rétablir de sitôt. Même si la guerre s'avère être de courte durée, les dommages économiques qu'elle a déjà causés ne pourront jamais être entièrement récupérés au cours de l'année.

012 CONJHOUTINDUSTRIE VAN HOOREBEKE TIMBER 3000pix 100 van Hoorebeke Timber