Industrie de l'ameublement

Conjoncture dans l'industrie belge de l'ameublement en 2019

Baisse limitée du chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires de l’ameublement a connu une baisse limitée de 1,2 % en 2019 (neuf mois). Compte tenu d’un effet de prix moyen de près de 1 %, le recul en volume se chiffre à environ 2 %. Les segments meubles de bureau et de magasin, meubles de cuisine, et matelas et sommiers ont pu plus ou moins maintenir leur chiffre d’affaires, voire le faire légèrement progresser. Dans le mobilier de maison, tous types confondus, la baisse du chiffre d’affaires est de 3,6 % (-4,5 % en volume), après une baisse de 3,9 % déjà en 2018.

Evolution du chiffre d'affaires par groupe de produits

En millions d’euros 9m 2018 9m 2019* 9m 19/18*
Chaises et sièges, meubles de salle à manger, de salon, de chambre à coucher, de jardin et de terrasse 632,9 610,1 -3,6 %
Meubles de bureaux et de magasins 333,5 334,9 +0,4 %
Meubles de cuisine 288,1 290,7 +0,9 %
Matelas et sommiers 295,7 295,8 +0,0 %
INDUSTRIE DE L’AMEUBLEMENT ** 1.550,2 1.531,5 -1,2 %

* Données provisoires / ** Industrie de l’ameublement nace 31 / Source : SPF Economie, déclarations TVA

Conjmeu Revor Fred Bedkader Aangekleed
Revorgroup

Confiance des consommateurs à un niveau bas

La confiance du consommateur belge a été assez positive jusqu’au début de 2018. Cette confiance a fortement chuté depuis la mi-2018 et est en dessous de la moyenne européenne depuis un certain temps. Le point le plus bas a été atteint en septembre 2019. La confiance des consommateurs européens est également négative depuis fin 2018, mais a chuté en moyenne moins fortement que celle des consommateurs belges.

Confiance positive des entrepreneurs

Courbe Conjoncture Meuble 2020

Dans l’industrie du meuble et du siège, la confiance des entrepreneurs a fortement augmenté en 2019 (courbe lissée) et a même franchi le niveau zéro : le point au-delà duquel on recense davantage d’entreprises optimistes envers les développements futurs que d’entreprises pessimistes. Fait remarquable, la confiance des entrepreneurs en 2019 a atteint son niveau le plus élevé des six dernières années. Toutefois, elle a de nouveau fortement diminué en février 2020 (courbe brute).

Conjmeu Decota Interieur Keuken Gent00002
Decota Interieur

Forte augmentation des exportations

Les exportations de meubles ont augmenté de 7,1 % au cours des dix premiers mois de 2019. Près de 92 % des livraisons de meubles à l’étranger sont destinées au marché intérieur de l’UE et ont augmenté de 7,4 %. Sur le marché français, principal marché d’exportation avec une part d’environ 38 %, les livraisons ont augmenté de 1,8 %. Les livraisons aux Pays-Bas, deuxième marché d’exportation avec une part d’environ 30 %, ont augmenté de 6,9 %. Sur le marché allemand, troisième client le plus important (part 10 %), les livraisons de meubles belges se sont accrues de pas moins de 24 %. Le Royaume-Uni arrive en quatrième position mais avec une part de seulement 2,3 %. Après deux années de baisse, les livraisons sur le marché britannique ont augmenté de 6,7 % (10 mois 2019). Les exportations de meubles vers les États-Unis, le plus important marché d’exportation en dehors de l’UE avec une part de 2 %, ont légèrement augmenté (+1,5 %). 

Conjmeu Joli 15 Fizz Black Restaurant
Joli

Nouvelle hausse des importations de meubles

Les importations de meubles ont augmenté de 7,3 %. Avec une part de 18 %, la Chine reste le premier fournisseur de meubles sur notre marché et a encore progressé de 15,5 %. L’Allemagne (+3,9 %) et les Pays-Bas (-3,6 %) suivent avec une part de 17 % et 14 % respectivement. Les importations de meubles en provenance de Pologne (quatrième principal fournisseur avec une part de 9 %) ont augmenté de 1 %.

Conjmeu Neves Neves Swipedoors Slaapkamer Schuifdeuren Chambre A Coucher Portes Coulissantes 5
Neves fabrikant van maatkasten en schuifdeuren

Baisse des investissements mais maintien d’un taux d’utilisation élevé

Les investissements dans l’industrie du meuble ont diminué d’environ 16 % en 2019 (données neuf mois), après avoir augmenté de 18,1 % en 2018. Le mobilier d’habitation et les matelas et sommiers ont enregistré une baisse des investissements, qui ont par contre fortement augmenté dans le mobilier de bureau et de magasin et dans une moindre mesure dans le mobilier de cuisine. Le taux d’utilisation des capacités de production en 2019 était de 81,1 % et est ainsi resté au niveau élevé de 2018.

Léger recul de l’emploi

L’industrie du meuble a perdu environ 300 travailleurs en 2019, soit une baisse de 2,9 %. Au total, 10.189 personnes sont encore employées dans l’industrie belge de l’ameublement.

Conjmeu Royal Botania Organix Lounge 04
Royal Botania