Let’s work !

Opinion du 20/05/2022 de Fa Quix

“Let’s work, be proud,
Stand tall, touch the clouds,
Man and woman, be free,
Let’s work, kill poverty”

… chantait et chante encore Mick Jagger, leader des Rolling Stones et éternel rebelle du rock’n roll. Ce refrain contient ‘tout’ ce qu’il faut savoir lorsque nous parlons de ‘travail’.

Le travail procure aux gens une fierté et une identité. Ils sont fiers – be proud – de pouvoir contribuer à une entreprise, une organisation, une administration, au sein desquelles ils peuvent exercer un travail utile et significatif. Le travail nous grandit – stand tall – et il nous donne l’occasion de réaliser ‘de grandes choses’. Chacun peut y parvenir, à son niveau, chacun peut se transcender – touch the clouds, hommes et femmes, égalité des chances pour tous. Au boulot, let’s work ! Et surtout, envisageons le ‘travail’ comme quelque chose de positif, quelque chose qui nous libère... – be free.

Il est urgent d'améliorer la perception générale du ‘travail’.

De nombreux arguments sont avancés pour expliquer pourquoi trop peu de personnes en âge d’être actifs travaillent, pourquoi le marché du travail est si tendu. Mais l’un des facteurs les plus sous-estimés est que le ‘travail’ n’est pas considéré comme quelque chose de positif. Les médias et l’éducation aussi contribuent abondamment à cette perception. C’est vrai, travailler nécessite un effort qu’il n’est pas facile de produire tous les jours. C’est vrai, le travail exige un minimum de discipline (personnelle) et d’engagement. Mais ceux qui travaillent en retirent tellement de valeur ajoutée et de satisfaction. Il est urgent d’améliorer la perception générale du ‘travail’.

Le dernier argument dans le refrain de Let’s work n’est pas non plus le moindre : le travail procure de l’argent et de la prospérité – kill poverty. Ceux qui travaillent dans notre pays sont peu souvent dans le besoin, tandis que ceux qui vivent d’allocations ont beaucoup plus de risques d’être confrontés à la pauvreté. D’accord, le travail devrait être rendu encore plus gratifiant, en augmentant la différence entre le travail et l’inactivité, c’est-à-dire en réduisant la charge fiscale sur le ‘travail’. Cela devrait être la priorité de toute réforme fiscale, en mettant l’accent sur les groupes à bas salaires, bien qu’une réduction des charges pour tous soit souhaitable.

Continuer à travailler plus longtemps est absolument nécessaire pour que notre sécurité sociale reste viable : les Rolling Stones eux-mêmes en sont la preuve vivante. Ils ont dépassé l’âge de la retraite depuis longtemps, mais ils continuent. Continuer. Comme tous ceux qui travaillent et entreprennent, ils continuent. Mick Jagger a aujourd’hui… 78 ans. Cet été, vous pourrez le voir sautiller sur la scène de Werchter. Et peut-être l’entendrez-vous chanter : “Let’s work, be proud. Stand tall, touch the clouds. Man and woman, be free. Let’s work, kill poverty”

Fa Quix, directeur général