Débat électoral wallon

Op 25 april 2024 -
,
00 20240524 Débat WALLON 1080x400px MAILING small copy

Fedustria, la Confédération belge du Bois et InDUfed invitent leurs membres et leur réseau à un débat politique le 25 avril, au Domaine de Lonzée à Gembloux.

Avec les représentants politiques issus des principaux partis francophones, nous nous pencherons sur l'avenir de nos secteurs.

Tout au long du débat et avec l’apport de témoignage de terrain provenant de nos entreprises, nous mettrons en lumière une série de thèmes cruciaux et approfondirons les questions clés pour nos industries. Nous aborderons des sujets tels que la politique industrielle, l’érosion de la compétitivité de nos entreprises notamment au travers des charges sociales, les défis de l'approvisionnement ou les contributions importantes de nos secteurs en matière de durabilité. Nous aurons une attention particulière sur la compétitivité des entreprises belges et les défis auxquels elles font face en explorant les réponses et solutions possibles avec les responsables politiques présents. Comment envisagent-ils de favoriser une industrie durable et compétitive en Wallonie et en Belgique ?

La soirée-débat sera modérée par François Brabant (Magazine Wilfried).

THEMES

  • Politique industrielle et soutien à l'innovation

    Lors de ce premier débat, l'accent sera mis sur les défis et les opportunités qui se présentent au secteur industriel, à la fois au niveau national et européen. Nos entreprises, principalement des PME, doivent surmonter de nombreux obstacles, de la dégradation de leur compétitivité aux contraintes réglementaires en passant par l'intensification de la concurrence internationale. Nous mettrons en lumière plusieurs questions clés, notamment les coûts de l'énergie, le soutien à l'innovation, la politique commerciale, ainsi que la nécessité d'une politique industrielle européenne et nationale coordonnée.
  • Diminuer les charges sociales et administratives de nos entreprises pour renforcer leur compétitivité ?

    Les coûts salariaux belges, directs et indirects, sont parmi les plus élevés du monde. La compétitivité des entreprises belges est gravement mise à mal par cet élément, en particulier pour les entreprises dont une importante part des produits est exportée (70% chez Fedustria et 75% chez inDUfed). Les charges sociales importantes, l’indexation automatique des salaires et les coûts sociaux additionnels, directs et indirects, sont les composantes essentielles de nos coûts salariaux importants.
  • L’importance de l’approvisionnement de la filière bois

    Les bois résineux et les bois feuillus relèvent de deux filières relativement différentes à de nombreux niveaux : marchés différents, caractéristiques différentes, outils différents. Les filières feuillues et résineuses rencontrent toutefois toutes les deux des problèmes d’approvisionnement cruciaux, mais pour des raisons différentes.
    Alors que la demande en bois résineux reste forte, les superficies de peuplements diminuent en Région wallonne, soulevant des questions sur la résilience des forêts et la nécessité d'un rééquilibrage. De même, alors même que les peuplements de feuillus augmentent, la récolte diminue, impactant la transformation locale et les industries connexes. Ces enjeux soulèvent des interrogations sur les politiques forestières et les mesures à prendre pour garantir un approvisionnement durable et favoriser la transformation locale.
  • L’industrie comme moteur de solution face aux défis de la durabilité et de la circularité

    La dernière partie du débat sera l’occasion de mettre en lumière les multiples contributions de nos industries et de leurs produits dans le cadre de la transition vers un avenir soutenable. Qu’il s’agisse de durabilité, de circularité ou de décarbonation, les produits à base de bois (panneaux, emballage, produits de construction bois, papier, carton,…), la construction bois par exemple, ou le verre, sont intéressants à de bien nombreux égards.
    C’est la raison pour laquelle des politiques adéquates doivent pouvoir être mise en place, non seulement pour conserver et développer nos industries mais également pour soutenir la contribution de leurs produits à même de participer à ces importants défis environnementaux. Nous aurons l’occasion d’interpeller nos représentants politiques sur leurs intentions dans ce domaine et sur certaines de nos propositions.

PROGRAMME

  • 17h30 : Accueil

  • 18h00 : Mot de bienvenue des trois fédérations :
    Filip De Jaeger – Fedustria
    Thomas Davreux – inDUfed
    François De Meersman – Confédération Belge du Bois

  • 18h15 : Débat électoral en présence de :
    DéFi : Amaury Alexandre
    Ecolo : Cécile Cornet
    Les Engagés : Maxime Léonet
    MR : David Clarinval
    PS : Eddy Fontaine
    PTB : Laszlo Schonbrodt
  • 19h45 : Cocktail dinatoire

  • 21h30 : Fin de la soirée
Montage waalse debat 040424

DETAILS PRATIQUES

Quand ?
Le jeudi 25 avril à partir de 17h30

Où ?
Domaine de Lonzée, Orangerie
Chaussée de Namur 228 A
5030 Gembloux

Parking disponible

Inscription requise avant le 18 avril 2024

Contact ?

fdm@bois.be
thomas.davreux@indufed.be
guy.demuelenaere@fedustria.be